Unité Laïque
Rencontres d’Automne d’Unité Laïque – RAUL2022


RÉPUBLIQUE : REPRENDRE L’INITIATIVE #1

AVEC LE PARRAINAGE DU SÉNATEUR PIERRE OUZOULIAS





En partenariat avec Marianne, la Fondation Jean-Jaurès et la Revue politique et parlementaire

Avec le soutien :

  • de la Revue des Deux-Mondes et du Laboratoire de la République
  • des associations Le Chevalier de la Barre, Egale, Fédération nationale des DDEN, Ligue du droit international des femmes (LDIF), Regards de femmes, République sociale et solidaire, UFAL.


INVITES D’HONNEUR : LES JEUNES MILITANTS LAÏQUES

Inscription (obligatoire et gratuite) – Cliquer ici

PROGRAMME

NB : les noms des participants ayant confirmé leur présence apparaissent en gras italique

Télécharger le programme en PDF

Biographies des animateurs et des experts

A partir de 8h30 Accueil des participants

8 octobre 2022 – 09h30-17h30
Palais du Luxembourg Salle Médicis
15 ter, rue de Vaugirard 75006 Paris

Matin – 9h30-12h30

9h30-10h00 : Ouverture
par Pierre Ouzoulias, sénateur et Jean-Pierre Sakoun, président d’Unité laïque.

Présentation des Invités d’honneur

10h00-11h15 : Table ronde 1 – L’École, mère de toutes les batailles

Présidente de séance : Khadija Unal, vice-présidente d’Unité laïque

Experte : Marie Perret, présidente de l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public (APPEP)

Animateur : Hadrien Mathoux, journaliste à Marianne

Invités politiques : Jean-Michel Blanquer, ancien ministre et Michaël Delafosse, maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole

11h15-12h30 : Table ronde 2 – Sport et émancipation

Président de séance : Stéphane Artano, sénateur, vice-président d’Egale

Experte : Annie Sugier, présidente de la Ligue pour le Droit International des Femmes

Animateur : David Roizen, chercheur associé auprès de la Fondation Jean-Jaurès

Invités politiques : Jacqueline Eustache-Brinio, sénatrice, membre du Conseil scientifique sur les processus de radicalisation et Nicolas Bonnet-Oulaldj, conseiller de Paris, président du groupe communiste et citoyen au Conseil de Paris

Après-midi – 14h30-17h00

14h30-15h45 : Table ronde 3 – Culture laïque, culture universaliste

Président de séance : Nicolas Pomiès, membre du BN de l’UFAL, rédacteur en chef d’UFAL Info

Experte : Isabelle Barbéris, maître de conférences à l’Université Paris-Cité, animatrice du cercle de réflexion Culture et universalisme

Animateur : Renaud Dély, journaliste – France Info et Arte 28’

Invitées politiques : Deborah Münzer, vice-présidente chargée de la culture, de l’éducation artistique et culturelle, de la vie associative et du tourisme du Conseil départemental du Val-de-Marne, ancienne membre de cabinet ministériel et Pierre Ouzoulias, sénateur, vice-président de la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat.

15h45-17h00 : Table ronde 4 – République, Europe, souveraineté

Présidente de séance : Michèle Vianès, présidente de Regards de femmes

Expert : Stéphane Rozès, président de CAP, enseignant à Sciences-Po Paris et à l’HEIP

Animateur : Arnaud Benedetti, rédacteur en chef de la Revue politique et parlementaire

Invités politiques : Ilana Cicurel, députée européenne, membre du bureau exécutif de Renaissance et et Emmanuel Maurel, député européen, animateur national de la Gauche républicaine et socialiste.

17h00-17H30 : Perspectives d’avenir par Jean-Pierre Sakoun, président d’Unité Laïque

Autres personnalités politiques pressenties :
Jean-Marc Ayrault, Xavier Bertrand, Bernard Cazeneuve,

Guillaume Lacroix, Juliette Méadel,

Télécharger le programme en PDF

Biographies des animateurs et des experts

A venir en avril 2023Rencontres de printemps d’Unité LaïqueRAUL 2023

RÉPUBLIQUE : REPRENDRE L’INITIATIVE #2

Quatre tables-rondes
Table ronde 1 –  Le monde du travail
Table ronde 2 – Le territoire de la République
Table ronde 3 – Université et politique scientifique  
Table ronde 4 – Les institutions

Rencontres d’Automne d’Unité Laïque

Informations pratiques

Télécharger ou imprimer les informations pratiques

Lieu

Les Rencontres d’automne d’UL se tiennent au Palais du Luxembourg, salle Médicis. L’entrée du public se fait par le 15 ter rue de Vaugirard 75006 Paris.

Horaires

Les Rencontres se déroulent à 9h30 à 17h30. L’accueil est assuré à partir de 8h45.

Inscriptions

Les inscriptions seront closes le mercredi 5 octobre à 18 heures. Les personnes non inscrites ne peuvent entrer dans l’enceinte du Palais du Luxembourg.

Contrôles à l’entrée du Palais du Luxembourg

Les contrôles pour pénétrer dans le Palais du Luxembourg sont stricts. Ils seront effectués à deux reprises, le matin et l’après-midi après le déjeuner.

Il faut donc prévoir un temps suffisant pour passer toutes les étapes. C’est la raison pour laquelle l’accueil débutera 45 minutes avant le début des deux demi-journées (8h45 le matin et 13h45 l’après-midi).

Les étapes sont les suivantes :

  1. Contrôle des sacs et cartables dans un tunnel radiographique ;
  2. Passage de chaque personne sous un portique de détecteur de métal. Merci de penser à sortir de vos poches à l’avance, de manière à accélérer le passage, tout ce qui peut déclencher la sonnerie ;
  3. Présentation aux agents de sécurité d’une pièce d’identité officielle à l’entrée (carte d’identité, passeport ou titre de séjour) ;
  4. Emargement sur les listes des inscrits et remise d’une contremarque adhésive à apposer visiblement sur votre veste ou manteau.

Nous vous remercions de veiller à passer ces différentes étapes de manière fluide de façon à ne pas retarder le début des Rencontres.

Stationnement et desserte par les transports en commun

Aucun stationnement n’est possible dans l’enceinte du Palais du Luxembourg.

Parcs de stationnement à proximité : place Saint-Sulpice, Marché Saint-Germain, rue de l’Ecole de Médecine, rue Soufflot.

RER : Luxembourg

Métro : Odéon, Mabillon, Saint-Sulpice

Bus : 58, 84, 89

Station Vélib’ n°6017, 34 rue de Condé.

Vestiaire

Un vestiaire est disponible près de la salle Médicis, non surveillé.

Déjeuner

Le déjeuner (12h30-14h30) est libre. Il y a de nombreux restaurants à proximité.

Photographies

La prise de photographies est autorisée en salle Médicis, exclusivement. Les photos en dehors de la salle de conférence sont interdites.

Enregistrement des Rencontres

Les présentations et débats des Rencontres font l’objet d’une captation vidéo, qui sera mise en ligne sur le site d’Unité laïque.

Compléments d’information et questions

Pour tout complément d’information : https://unitelaique.org/

Pour toute question : agirard-sg@unitelaique.org

Télécharger ou imprimer les informations pratiques

Rencontres d’Automne d’Unité Laïque

Palais du Luxembourg – Salle Médicis – samedi 8 octobre 2022 – 09H30-17H30

Table Ronde 1 : L’école, mère de toutes les batailles

L’école est le pilier de la République, mais elle a été affaiblie par des réformes dangereuses et une partie de la jeunesse semble s’éloigner des idéaux politiques qui font le socle de notre modèle politique. Les Français ont conscience des menaces pour notre pays si l’école ne joue pas son rôle de formation des citoyens. Comment s’engager sur la voie de la reconstruction ?

10h00-11h15 : Table ronde 1 – L’École, mère de toutes les batailles

Présidente de séance : Khadija Unal, vice-présidente d’Unité laïque

Experte : Marie Perret, présidente de l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public (APPEP)

Animateur Hadrien Mathoux, journaliste à Marianne

Invités politiques Jean-Michel Blanquer, ancien ministre et Michaël Delafosse, maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole

Marie Perret
Hadrien Mathoux
Jean-Michel Blanquer
Michaël Delafosse
La lutte contre l’islamisme n’est ni de droite ni de gauche. C’est une urgence démocratique.

Le 13 septembre 2022 la police des mœurs de Téhéran arrêtait Mhasa Amini, jeune femme kurde iranienne de 22 ans en visite dans la capitale. Comme des millions de femmes iraniennes, elle tentait au quotidien de lutter contre l’oppression en laissant probablement échapper une mèche de cheveux du linceul dans lequel la théocratie la plus obscurantiste du monde les enterre vivantes. Trois jours plus tard, les nervis qui composent cette milice qui vaut bien les S.A. rendaient à ses parents le cadavre de Mhasa.

Le 19 septembre 2022, lors d’une visite avec sa classe à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, une enseignante du lycée Simone Weil du 3ème arrondissement demandait à une élève de respecter la loi adoptée pour protéger les principes laïques d’émancipation et de liberté de conscience, en retirant le hijab dont elle s’était subrepticement affublée, considérant bien entendu à tort que, puisqu’elle était à l’extérieur de l’établissement elle pouvait le porter. Ces élèves savent pourtant parfaitement qu’une visite scolaire s’inscrit dans le cadre d’une classe hors les murs. Mais la provocation, la pression et la tentative permanente de faire céder la République devant les exigences rétrogrades et intégristes étaient probablement trop fortes pour qu’elle y résistât.

Lire la suite
Trois jours qui ébranlèrent le monde

De ce jour et de ce lieu date une ère nouvelle de l’histoire du monde et vous pourrez dire : « J’y étais ».
Johann Wolfgang Goethe
20 septembre 1792 Valmy

Unité laïque célèbre avec émotion le 230ème anniversaire de ces trois journées qui ont changé le monde et transformé la plus peuplée, la plus puissante et le plus absolue des monarchies européennes en une République souveraine, déchaînant la haine de tous les autocrates de droit divin et soulevant jusqu’aujourd’hui l’espoir de tous les peuples en lutte pour leur émancipation.

En 2022 comme en 1792, lorsqu’on on chante la liberté, on chante La Marseillaise.

Notre combat ne sera jamais achevé et l’exemple de nos aînés reste la plus exaltante leçon de liberté, d’égalité et de fraternité qui ait pu nous être donnée.

20 septembre 1792 : victoire de Valmy

21 septembre 1792 : proclamation de l’abolition de la royauté par la Convention

22 septembre 1792 : proclamation de la République française par la Convention

Télécharger le communiqué en PDF

L’école, le management schizophrène et le séparatisme

En 1971, Olivier Giscard d’Estaing rêvait d’une école, où « la famille, des religions, des régions, des professions […] pourrait accompagner pas à pas, au niveau de l’établissement, tout le déroulement de l’éducation et de l’enseignement ». En 2022, Emmanuel Macron concrétise ce rêve en appelant à une « refondation » de l’école autour de projets locaux et individualisés impliquant les personnels de l’Éducation nationale, les parents, les élèves, les élus et la société civile. Au détriment de l’égalité citoyenne et territoriale.

Lorsqu’en août 1539 François 1er édicta les ordonnances de Villers-Cotterêts, la langue française fut rendue obligatoire dans tous les actes administratifs et judiciaires. Le latin, réservé à une élite, rendait jusqu’alors le droit et l’administration inaccessibles à tous. Ce geste était celui de l’égalité.

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 établit que la loi est l’expression de la volonté générale » et « qu’elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse ». Elle affirme aussi l’idée d’une fiscalité pour tous sur le territoire, « contribution commune » et « publique consentie librement et répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés ». Ce geste était celui de l’égalité.

Lorsque, dès 1944, le Conseil National de la Résistance programma l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale, dans laquelle les services publics, telle que la sécurité sociale, assurent à tous les citoyens les moyens de leur existence, là encore l’égalité prenait corps.

Les lois Ferry et Goblet qui posèrent les fondations de l’école publique, gratuite, obligatoire et laïque pour tous furent elles aussi l’égalité mise en œuvre.

Lire la suite
Deuxième réponse à Olivier Abel – Une controverse laïque

Par Jean-Pierre Sakoun,
Président d’Unité Laïque

Article de la Croix du 5 septembre 2022 : Olivier Abel : « Ce que je vois venir et se préparer, ce sont de nouvelles Saint-Barthélemy » (la-croix.com)

Réponse de Jean-Pierre Sakoun dans Marianne.fr du 5 septembre 2022 : « Les laïques n’ont jamais massacré personne »: une réponse à « La Croix » (marianne.net)

Réponse d’Olivier Abel dans Marianne du 9 septembre 2022 : « Le danger n’est pas la laïcité, mais son usage identitaire » (marianne.net)

L’hebdomadaire Marianne ayant décidé de ne pas pousser plus loin les échanges avec Olivier Abel, Unité Laïque publie sous forme de tribune la réponse de Jean-Pierre Sakoun au second texte d’Olivier Abel.

Contexte : dans une tribune publiée le 9 septembre 2022 par Marianne, Olivier Abel a répondu à la critique par Jean-Pierre Sakoun de l’article de La Croix du 5 septembre, signalé par Claude Askolovitch sur France Inter, reprenant les propos du premier, tenus lors de « l’Assemblée du désert » du 4 septembre, rencontre annuelle du protestantisme français.

La réponse d’Olivier Abel, dont je salue le ton modéré, me permet à mon tour de porter sur la place publique nos points de désaccord. Ne nous cachons pas la réalité, Olivier Abel et moi défendons deux conceptions de la laïcité qui sont désormais sinon incompatibles du moins suffisamment éloignées pour que nous ayons de plus en plus de mal à nous entendre et à nous comprendre.

Lire la suite
Les dérives du Planning familial

Le Planning familial n’a pas fini de faire parler de lui en nourrissant une polémique qui escamote ses missions premières, à savoir la santé des femmes, la maîtrise de leur corps et de leur sexualité.  

L’article publié en ligne, sur le site arrêtsurimage.net, « Planning familial : les anti-trans ʺcautions progressistes » des réacs » (Pauline Bock, 5/9/2022) cible les militantes féministes universalistes Marguerite Stern et Dora Moutot ainsi que des membres de « l’Observatoire de la petite sirène ». Les procédés utilisés relèvent d’allégations non fondées, sans preuves tangibles : il s’agit pour la journaliste de laisser entendre que ces militantes et ces membres sont « anti-trans » et naviguent dans la mouvance de « La Manif pour Tous », de l’extrême-droite, des milieux conservateurs, voire du complotisme.

Lire la suite
La Sainte Alliance diffamatoire des bigots contre la laïcité

Le 5 septembre 2022 dans un tweet que l’on pourrait qualifier ironiquement « d’événement antilaïque global », Claude Askolovitch signale que, dans La Croix, quotidien catholique de référence, « le philosophe protestant Olivier Abel dit redouter de nouvelles Saint-Barthélemy que préparerait une laïcité changée, qui lui rappelle le parti catholique de 1572 ». Cette « laïcité changée » préparant, est-il besoin de le préciser, une Saint-Barthélemy des musulmans.

Voici comment en une phrase et dans une combinaison qui ne paraîtra étrange qu’à ceux qui ne comprennent pas que l’alliance des bigots se reforme toujours contre la liberté de conscience, catholicisme, protestantisme et islam sont convoqués pour mette en accusation la sanglante laïcité qui prendrait pour victimes les malheureux croyants soumis à l’effroyable règle de l’intolérance, de la séparation et de la sécularisation !

OUI, MAIS…

  • Oui, mais, ce sont bien les Protestants qui massacrèrent les Catholiques à Nîmes le 30 septembre 1567 ;
  • Oui, mais, ce sont bien les Catholiques qui massacrèrent les Protestants le 24 août 1572, jour de la Saint-Barthélemy ;
  • Oui, mais, ce sont bien les mêmes catholiques qui massacrèrent des Juifs dans notre pays à tant de reprises et dans tant de pogroms qu’il serait inutile et fastidieux dans donner les lieux et les dates ;
  • Oui, mais, ce sont bien des Musulmans fanatiques qui au nom de leur conception de leur religion ont massacré des Français de toutes origines et de toutes opinions, enfants, adultes et vieilles dames juives sans défense, soldats de l’armée française, policiers en uniforme, dessinateurs de presse libre penseurs, amateurs de concerts et de terrasses, admirateurs d’une fête du 14 juillet, professeur d’Histoire, « kouffars » de hasard égorgés au couteau.
Lire la suite
Le cas Samuel Grzybowski -Épisode 6

Portrait d’un young leader,
révélateur de l’offensive religieuse, communautariste et anti-républicaine

LES ENQUETES D’UNITE LAIQUE #1

Par ALINE GIRARD
Secrétaire générale d’Unité laïque
Juin 2022

Avertissement Copyright

Épisode 1 Le façonnage d’un emerging young leader. La nébuleuse Grzybowski
Épisode 2                    Missionnaire ad majorem Dei gloriam
Épisode 3                    Ambassadeur du soft power américain
Épisode 4                    Les premiers pas en politique
Épisode 5                    La Primaire populaire
Épisode 6                    Samuel Grzybowski, un révélateur   

ÉPISODE 6 – Samuel Grzybowski, un révélateur

Où il faut considérer Samuel Grzybowski comme le révélateur d’un « étrangement » à la République, à ses principes et ses valeurs, comme le marqueur d’une attirance-soumission consciente et inconsciente au modèle américain de société, mais aussi comme l’individu-témoin d’une génération individualiste et charitable convaincue que social business et care sont les synonymes de solidarité et de fraternité et que le « collectif » remplace le peuple souverain dans ses droits et ses pouvoirs.

Lire la suite
Le cas Samuel Grzybowski -Épisode 5

Portrait d’un young leader,
révélateur de l’offensive religieuse, communautariste et anti-républicaine

LES ENQUETES D’UNITE LAIQUE #1

Par ALINE GIRARD
Secrétaire générale d’Unité laïque
Juin 2022

Avertissement Copyright

Épisode 1 Le façonnage d’un emerging young leader. La nébuleuse Grzybowski
Épisode 2                    Missionnaire ad majorem Dei gloriam
Épisode 3                    Ambassadeur du soft power américain
Épisode 4                    Les premiers pas en politique
Épisode 5                    La Primaire populaire
Épisode 6                    Samuel Grzybowski, un révélateur   


Épisode 5                    La Primaire populaire

Où Samuel Grzybowski prend la lumière sous les projecteurs de La Primaire populaire. Valse des candidats, couacs médiatiques, fiasco Taubira, le tout dans la plus complète confusion et avec un Samuel Grzybowski à côté de la plaque. Les mêmes acteurs et réseaux sont aux manettes. Mais il n’y a pas que les pro-Américains à bord de La Primaire populaire, il n’y a aussi les pro-hijab et les indigénistes qui trouvent leur compte dans le communautarisme défendu par les pro-Américains.

Lire la suite
Le Cas Samuel Grzybowski – Episode 4

Portrait d’un young leader,
révélateur de l’offensive religieuse, communautariste et anti-républicaine

LES ENQUETES D’UNITE LAIQUE #1

Par ALINE GIRARD
Secrétaire générale d’Unité laïque
Juin 2022

Avertissement Copyright

Épisode 1                    Le façonnage d’un emerging young leader. La nébuleuse Grzybowski
Épisode 2                    Missionnaire ad majorem Dei gloriam
Épisode 3                    Ambassadeur du soft power américain
Épisode 4                    Les premiers pas en politique
Épisode 5                    La Primaire populaire
Épisode 6                    Samuel Grzybowski, un révélateur                

EPISODE 4 – Les premiers pas en politique.

Où Samuel Grzybowski fait son entrée sur la scène politique, toujours entouré de ses amis fellows et young leaders et où on le voit s’investir dans la « Rencontre des Justices ». Leur slogan : « Nous voulons respirer », avec un programme certes de gauche sociale, mais surtout truffé des positions extrémistes des « effaceurs » et des « éveillés » américains, biberonnés à l’intersectionnalité et à l’identitarisme communautaire.

Lire la suite
Le Cas Samuel Grzybowski – Episode 3

Portrait d’un young leader,
révélateur de l’offensive religieuse, communautariste et anti-républicaine

LES ENQUETES D’UNITE LAIQUE #1

Par ALINE GIRARD
Secrétaire générale d’Unité laïque
Juin 2022

Avertissement Copyright

Épisode 1                    Le façonnage d’un emerging young leader. La nébuleuse Grzybowski
Épisode 2                    Missionnaire ad majorem Dei gloriam
Épisode 3                    Ambassadeur du soft power américain
Épisode 4                    Les premiers pas en politique
Épisode 5                    La Primaire populaire
Épisode 6                    Samuel Grzybowski, un révélateur                

EPISODE 3 – Ambassadeur du soft power américain

Où l’on retrouve Samuel Grzybowski entouré de vertueux entrepreneurs sociaux à l’américaine soutenus par la fondation philanthropique Ashoka, qui sont les agents d’une nouvelle narration du monde où les valeurs chrétiennes de l’amour du prochain et de la sollicitude règnent en maîtres et sont les vecteurs d’un tournant néo-libéral radical et d’une nouvelle politique d’influence américaine.

Lire la suite
Le Cas Samuel Grzybowski – Episode 2

Portrait d’un young leader,
révélateur de l’offensive religieuse, communautariste et anti-républicaine

LES ENQUETES D’UNITE LAIQUE #1

Par ALINE GIRARD
Secrétaire générale d’Unité laïque
Juin 2022

Avertissement Copyright

Samuel Grzybowski aime prendre la lumière et sait braquer les projecteurs sur lui. Depuis janvier 2009, date à laquelle il fonde à 16 ans Coexister, il est sur le devant de la scène. Sa position dans « La primaire populaire » de la gauche en janvier 2022 l’a rendu à nouveau très visible. A trente ans, il a déjà une vie bien remplie.

Qui est Samuel Grzybowski ? Quel est son parcours ? Quelles sont les causes qu’il défend ? Mais surtout quels intérêts sert-il et de quoi est-il le révélateur ?

Au-delà du cas Grzybowski, l’enquête d’Aline GIRARD fait apparaître sous une lumière crue l’ampleur et la profondeur de l’influence religieuse, communautariste et néolibérale en France. Elle dévoile la stratégie de puissants réseaux d’influence, relais efficaces d’un soft power américain omniprésent. L’objectif de l’offensive en cours est clair : par le biais de la coexistence interconfessionnelle, du community organizing et de l’entreprenariat social à la mode néolibérale, il s’agit de démoder et de liquider le modèle républicain et laïque français.

Cette enquête très documentée et précisément sourcée est indispensable pour qui veut comprendre les ressorts, les mécanismes et les enjeux des menées anti-laïques et anti-républicaines en France en 2022.

Unité laïque publiera le texte d’Aline GIRARD en 6 livraisons hebdomadaires, chaque lundi, entre le 27 juin et le 1er août 2022.

Épisode 1                    Le façonnage d’un emerging young leader. La nébuleuse Grzybowski
Épisode 2                    Missionnaire ad majorem Dei gloriam
Épisode 3                    Ambassadeur du soft power américain
Épisode 4                    Les premiers pas en politique
Épisode 5                    La Primaire populaire
Épisode 6                    Samuel Grzybowski, un révélateur                

EPISODE 2 Missionnaire ad majorem Dei gloriam[1]

Où l’on suit Samuel Grzybowski, homme de foi, dans son œuvre de promotion de la religion à l’école, dans sa lutte contre la laïcité et l’universalisme et dans ses rapports douteux avec l’islam radical. Le tout pour « la plus grande gloire de Dieu » et avec la bénédiction de l’Observatoire de la laïcité et de quelques autres.

Lire la suite
Les femmes, leur corps, la religion.

« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant. »
Simone de Beauvoir, Le Deuxième sexe, 1949

Le vendredi 24 juin 2022 restera une date frappée d’infamie dans l’histoire de l’émancipation, de la liberté des femmes et de l’égalité. Ce jour-là après quarante-neuf ans de péripéties chaotiques, la Cour suprême des États-Unis, désormais dominée par les pires conservateurs de l’histoire de ce pays, a trouvé les arguties juridiques lui permettant de mettre fin au droit fédéral à l’interruption volontaire de grossesse. Plusieurs états ont, le jour même, interdit radicalement le recours à l’avortement, menaçant même de poursuites et de longues peines de prison les femmes qui auraient le projet d’aller pratiquer une IVG dans un autre état moins obscurantiste.

Lire la suite
Le canari dans la mine

Les républicains ont assez averti, l’ont assez répété… Lorsqu’on s’en prend aux Juifs, la barbarie et le chaos ne sont pas loin. Comme le canari dans la mine, qui le premier s’asphyxie et prévient ainsi de la diffusion de gaz toxiques, le Juif pointé du doigt, battu, torturé, assassiné dans la Cité, annonce le pire pour tous les citoyens.

Nous ne ferons pas ici la liste longue, alarmante qui, avant même Ilan Halimi en 2006 jusqu’à René Hadjadj  en 2022, a vu se succéder meurtres d’enfants, torture et défenestration de vieillards, assassinats, agressions, insultes, vexations. Ce n’est pas être raciste que rappeler que la quasi-totalité de ces agressions émane de fanatiques islamistes, même si la bête immonde réveillée par les nazis rôde toujours au-dessus d’une extrême-droite qui dans ce domaine ne dira jamais son dernier mot. Ce n’est pas être pessimiste que constater qu’à chaque atrocité les Français sont de moins en moins nombreux à s’émouvoir et à protester, la justice de moins en moins prompte à reconnaître son caractère antisémite et les responsables politiques de plus en plus enclins à la cacher sous le tapis de leur électoralisme, voire à nier les faits.

Lire la suite
Le cas Samuel Grzybowski – Episode 1

Portrait d’un young leader,
révélateur de l’offensive religieuse, communautariste et anti-républicaine

LES ENQUETES D’UNITE LAIQUE #1

Par ALINE GIRARD
Secrétaire générale d’Unité laïque
Juin 2022

Avertissement Copyright

Samuel Grzybowski aime prendre la lumière et sait braquer les projecteurs sur lui. Depuis janvier 2009, date à laquelle il fonde à 16 ans Coexister, il est sur le devant de la scène. Sa position dans « La primaire populaire » de la gauche en janvier 2022 l’a rendu à nouveau très visible. A trente ans, il a déjà une vie bien remplie.

Qui est Samuel Grzybowski ? Quel est son parcours ? Quelles sont les causes qu’il défend ? Mais surtout quels intérêts sert-il et de quoi est-il le révélateur ?

Au-delà du cas Grzybowski, l’enquête d’Aline GIRARD fait apparaître sous une lumière crue l’ampleur et la profondeur de l’influence religieuse, communautariste et néolibérale en France. Elle dévoile la stratégie de puissants réseaux d’influence, relais efficaces d’un soft power américain omniprésent. L’objectif de l’offensive en cours est clair : par le biais de la coexistence interconfessionnelle, du community organizing et de l’entreprenariat social à la mode néolibérale, il s’agit de démoder et de liquider le modèle républicain et laïque français.

Cette enquête très documentée et précisément sourcée est indispensable pour qui veut comprendre les ressorts, les mécanismes et les enjeux des menées anti-laïques et anti-républicaines en France en 2022.

Unité laïque publiera le texte d’Aline GIRARD en 6 livraisons hebdomadaires, chaque lundi, entre le 27 juin et le 1er août 2022.

Épisode 1                    Le façonnage d’un emerging young leader. La nébuleuse Grzybowski.
Épisode 2                    Missionnaire ad majorem dei gloriam
Épisode 3                    Ambassadeur du soft power américain
Épisode 4                    Les premiers pas en politique
Épisode 5                    La Primaire populaire
Épisode 6                    Samuel Grzybowski, un révélateur                 

EPISODE 1Le façonnage d’un emerging young leader. La nébuleuse Grzybowski.

Où l’on fait connaissance avec Samuel Grzybowski, Ashoka fellow et emerging young leader façonné par des fondations philanthropiques multiculturalistes, raconteur d’histoires de talent, à travers ses engagements religieux et ses entreprises au service de la coexistence interconfessionnelle, de la diversité identitaire et convictionnelle.

Lire la suite
Pour une première, c’est une première !

Par  Anne Salzer pour le Bureau d’Unité Laïque

Le juge des référés du Conseil d’État, notre plus haute juridiction administrative, était saisi pour la première fois d’un recours dans le cadre du nouveau « déféré laïcité » issu de la loi du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République.

Rappelons l’article 5 de cette nouvelle loi qui modifie l’article L. 2131-6 du code général des collectivités territoriales, disposant désormais : « Lorsque l’acte attaqué est de nature (…) à porter gravement atteinte aux principes de laïcité et de neutralité des services publics, le président du tribunal administratif ou le magistrat délégué à cet effet en prononce la suspension dans les quarante-huit heures. La décision relative à la suspension est susceptible d’appel devant le Conseil d’État ».  

Lire la suite
La Croix-Rouge au temps de la soumission

« Les femmes sans voile intégral essaient de ressembler à des animaux. »
Affiche placardée par la police religieuse des talibans à Kandahar, Afghanistan

Affiche de la Croix-Rouge

Depuis le lundi 13 juin 2022, la Croix-Rouge française a choisi de mettre en ligne  la version en français d’une campagne internationale pour l’hydratation par temps de très forte chaleur… Jusque-là, l’organisation internationale est dans son rôle.

Mais il suffit de regarder l’affiche retenue pour comprendre qu’il ne s’agit pas d’une campagne de prévention sanitaire, mais d’une campagne d’acclimatation (c’est le cas de le dire) au voilement des femmes. De ces campagnes dont les frères musulmans et leurs antennes en ont désormais le secret et l’habitude, comme l’ont démontré les récentes affiches du Conseil de l’Europe faisant du voile un emblème de liberté (« Freedom is in hijab ») ou celles du Planning familial, de la FCPE et de tant d’autres associations naguère universalistes et solidaires.

Pour  les visuels de la Croix-Rouge comme ceux des autres associations citées, les ficelles sont tellement grosses que l’on est partagé entre diverses interprétations. S’agit-il de naïveté, d’aveuglement, de paternalisme, de culpabilité et de repentance postcoloniales, de soumission à l’ordre nouveau de l’asservissement des femmes et de la division ethno-religieuse de la société ? S’agit-il tout simplement d’un basculement idéologique vers l’indigénisme, le communautarisme, l’intégrisme religieux considérés désormais comme de formidables conquêtes sociales ?

Lire la suite
Nos adhérents prennent la parole !

De la pantoufle de vair au plafond de verre, désir d’émancipation – De l’émancipation à l’obscurantisme, altération.

par Michèle Gautard

Chacun forge et fonde ses croyances avec une liberté absolue de conscience. Ce qui est légitime et naturel en démocratie. Mais le mot liberté ne doit pas être usurpé et altéré, comme tente de le faire des minorités qui veulent imposer arbitrairement leurs visions dogmatiques à l’ensemble de la cité. Une cité dont les lois communes préservent les fondations de cette démocratie et garantissent les libertés de tout un chacun, à commencer par la loi de 1905.

S’il est important et crucial de vivre ensemble dans le respect de nos différences et de nos croyances, aucune de ces différences et croyances ne doit être à l’ensemble imposée.

La France est le pays des droits de l’homme, de la démocratie, des libertés et de la laïcité. Mais lentement, tous ces acquis deviennent le terrain d’un jeu politique de communautés qui veulent transformer et annexer l’espace public laïque, en distillant leurs croyances au détriment de l’histoire démocratique collective. Une histoire qui s’est construite au fil de luttes pour que la République soit une et indivisible, en laissant à chacun sa liberté de croyance ou de non croyance.

La liberté… Beaucoup sont morts pour elle. Un héritage à préserver.

Mais pourquoi rappeler ce qui semble une évidence ?

Lire la suite
Les républicains laïques pro-Macron, grands perdants de sa réélection

Signaux contradictoires

Par Hadrien Mathoux

Publié le 27/05/2022 dans Marianne
Les républicains laïques pro-Macron, grands perdants de sa réélection (marianne.net)

Avec une contribution de Jean-Pierre Sakoun, président d’Unité Laïque, interviewé et cité par Hadrien Mathoux dans cet article.

Ils avaient choisi de soutenir le président : les milieux laïques n’ont obtenu ni circonscription aux législatives ni ministère dans un gouvernement marqué par la nomination de Pap Ndiaye, supposé éloigné de leurs positions. Et si le tournant républicain du premier quinquennat n’avait été qu’un leurre ?

Lire la suite
Avril 2022 : élection présidentielle, Ramadan, Pâques, Pessah. La grande braderie de la laïcité

Par Jean-Pierre Sakoun,
Président d’Unité Laïque
.

Tribune publiée dans Marianne le 12 mai 2022
« En ce mois d’avril 2022, la laïcité a été particulièrement maltraitée » (marianne.net)

Le printemps 2022 a vu la conjonction inhabituelle de l’élection présidentielle et de trois des plus importantes fêtes des grandes religions monothéistes, le Ramadan, les Pâques catholiques et la Pâque juive, Pessah.

Cette année, la question laïque a souvent été au cœur des débats du fait de la montée en puissance de la revendication séparatiste de l’islam politique. Le spectacle navrant auquel il nous a été donné d’assister à cette occasion nous laisse sans voix et signale le progrès de la pression religieuse, de quinquennat en quinquennat.

D’un côté un mouvement politique se voulant de gauche qui, malgré les opinions laïques naguère  revendiquées par son président, a désormais jeté toute retenue et toute pudeur aux orties pour aller flatter les pires tendances communautaristes de l’islamisme. Ce mouvement trahit ainsi non seulement la République, mais aussi et surtout tous nos concitoyens de culture ou de religion musulmane qui demandent depuis des années notre soutien pour s’émanciper du joug patriarcal, obscurantiste et menaçant de l’islam radical.

Lire la suite
Le burqini à Grenoble, négation des Lumières, trahison de la République.

« Déclarée grande cause du quinquennat du président de la République, l’égalité entre les femmes et les hommes mobilise aujourd’hui l’ensemble du Gouvernement et s’inscrit dans une stratégie forte et ambitieuse. »
Le porte-parole du gouvernement.

« Je dédie cette nomination à toutes les petites filles. » « Rien ne doit faire cesser le combat pour la place des femmes dans notre société. »
Elisabeth Borne,  Premier ministre.

« Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques, nous vous dominerons. »
Youssef al-Qaradâwî, référence théologique des Frères musulmans.

Lundi 16 mai 2022, le maire de Grenoble, soutenu par un groupe d’élus aux ordres ou pire encore, convaincus de l’impérieuse urgence de cacher le corps des femmes, a fait voter une de ces délibérations qui couvrent d’infâmie leurs porteurs et qui souillent les collectivités qui les adoptent.

Lire la suite
Lettre à Eric Piolle – Une mélodie bien française

Tous les pays du monde connaissent le racisme et l’hostilité contre les femmes. Tous les pays du monde ne sont pas racistes et patriarcaux.

En France, le racisme et l’inégalité entre les femmes et les hommes sont plus faibles que dans la plupart des pays occidentaux – sans parler des autres – et peu de pays leur opposent un arsenal de lutte politique, juridique et sociale aussi actif et complet que le nôtre. C’est une des raisons qui nous le font aimer et admirer. Dans notre pays en effet, l’universalisme, la laïcité et l’aspiration à l’égalité ont fait leur œuvre depuis la Révolution pour susciter un métissage assez général et une liberté des relations entre femmes et hommes, qui effraient et rebutent les intégristes, les indigénistes et autres décoloniaux, qui ont du mal à trouver un terrain favorable à leurs revendications victimaires. Et ce n’est pas faute d’essayer.

Lire la suite