Unité Laïque
Des religieux à l’école publique, est-ce bien sérieux ?

Une tribune d’Aline Girard, secrétaire générale d’Unité Laïque qui dévoile et critique cette fâcheuse habitude d’inviter prêtres, pasteurs, rabbins et imams à l’école et y reconnaît un symptôme de l’affaiblissement de la laïcité.

Le 22 novembre 2023, l’association Cieux, spécialisée dans le dialogue interconfessionnel, et des représentants de divers cultes ont investi, en accord avec l’établissement et le rectorat, un collège public du 12e arrondissement de Paris pour parler de la « contribution des religions au vivre-ensemble et à la laïcité ». Une première pour Cieux dans un établissement scolaire public. 

Lire l’article complet dans le point.fr

Lire l’article complet en pdf

À l’école de la République, on ne vient pas comme on est ; pour cela, il y a McDo et les lieux de culte.

Marianne, 27/04/2024

Un article du président d’Unité Laïque en réfutation de la tribune de Jean-Fabien Spitz dans Le Monde du 18 avril 2024. L’interdiction des signes religieux ostensibles à l’école assure la liberté de conscience

Jean-Pierre Sakoun, président d’Unité Laïque, critique avec vigueur la tribune du professeur de philosophie Jean-Fabien Spitz, publiée dans « Le Monde » le 17 avril et qui appelle à l’abrogation de la loi 15 mars 2004. Selon lui, ce texte témoigne d’une méconnaissance de la loi et du danger que représente l’islamisme pour l’école de la République.

Lire l’article complet

Sciences Po Paris n’appartient ni au Hamas ni aux activistes des campus américains.

Les événements qui se sont déroulés cette semaine à l’Institut d’études politiques de Paris marquent d’une pierre noire l’histoire de l’université française.

Par la faiblesse de sa réaction, par le laxisme qu’elle a choisi de manifester à l’égard de manifestants ayant occupé les locaux, la direction de Sciences Po a fait de ces journées des jours d’infamie. Ces manifestants arboraient les mains ensanglantées qui renvoient aux photos atroces du dépeçage de soldats israéliens par des émeutiers palestiniens le 12 octobre 2000. Ils scandaient le slogan « libérez la Palestine du fleuve à la mer », qui nie radicalement l’existence-même de l’état d’Israël, unique démocratie de la région.

La France n’est pas Israël ou Gaza, la France n’est pas non plus l’Amérique où s’opposent suprémacistes et ayatollahs du progressisme dévoyé.

Un étudiant courageux a décidé de prendre la parole ces dernières heures afin de dénoncer le climat antisémite fait de pressions physiques et morales subies tant par les étudiants juifs que par les non juifs qui auraient le malheur de ne pas soutenir le Hamas sans aucun esprit critique.

Que cette école, avec d’autres en régions, chargées de former l’élite de la haute fonction publique de demain, mais aussi des universitaires, des chefs d’entreprises et des citoyens engagés, ne réagisse pas devant un tel état de fait est un véritable crime contre notre université.

Lire la suite
« M. Alain Policar doit démissionner du Conseil des Sages de la Laïcité de l’Éducation nationale » – Marianne

Le troisième article d’Unité Laïque, signé par Thomas Schmittel dans Marianne, est en ligne.

« Lors d’un récent entretien, le politologue Alain Policar a une nouvelle fois tenu des propos qui démontrent sa préférence pour la coexistence des religions face à la laïcité et l’universalisme. Dans une tribune Thomas Schmittel explique, pour Unité Laïque, en quoi cette position est problématique pour un membre du Conseil des sages de la laïcité. »

Lire l’article complet

« Islam et école de la République : du « pas de vague » au tsunami… » – Atlantico

Découvrez le dernier article signé Jean-Pierre Sakoun, dans la rubrique « Education nationale » de la rédaction Atlantico.

« Le 26 mars 2024, le proviseur du lycée Maurice-Ravel démissionnait pour les « convenances personnelles » que l’on sait. Le 2 mars, Samara, 13 ans était battue avec l’intention de la tuer, à la sortie de son collège à Montpellier. Depuis 1989, l’école est devenue le terrain de manœuvre de l’islam radical en guerre contre la République française. »

Découvrez l’article complet

Festival la résistance au cinéma : L’armée du crime

Diffusion du film L’armée du crime suivie d’un débat avec Jean-Pierre Sakoun.

L’ARMÉE DU CRIME, réalisé par Robert Guediguian.

À Paris, sous l’occupation allemande, un groupe de résistants étrangers communistes FTP-MOI combat pour libérer la France qu’ils aiment, celle des Droits de l’Homme, avec à sa tête Missak Manouchian devenu commissaire militaire dès 1943. Le film retrace l’histoire de ce groupe, jusqu’à son démantèlement par la police de Vichy, son procès par les nazis et l’exécution de ses membres.

Après la diffusion du film, débat avec Jean-Pierre Sakoun, président du comité pour l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian et président de l’association Unité Laïque.

Cinéma Le Trianon
Place Carnot, 93230 Romainville

Le Vendredi 29 Mars 2024 à 20h

Plus d’informations

Enseigner à en mourir

Projection privée du film de Jawad Rhalib,
« Amal, un esprit libre » et table ronde

Amal, enseignante dans un lycée à Bruxelles, encourage ses élèves à s’exprimer librement. De par ses méthodes pédagogiques audacieuses et son enthousiasme, elle va bouleverser leur vie. Jusqu’à en choquer certains. Peu à peu, Amal va se sentir harcelée, menacée.

Les invités de cette soirée co-organisée par les associations Égale, Le Chevalier de la Barre et Unité Laïque, avec le concours de UFO production : Mickaëlle Paty, Renaud Dély, Djemila Benhabib, Nadia Geerts, Iannis Roder, Martine Cerf, Daniel Bénichou et Jean-Pierre Sakoun.

INSCRIPTION

Le Mercredi 27 Mars 2024, de 20h à 23h
Cinéma Majestic Passy, Paris 16


Tarif plein : 12,70€
Tarif réduit : 11€
Tarif adhérents d’une des trois associations : 7€

Télécharger l’affiche

Toulouse : Soirée hommage en l’honneur de Mélinée & Missak Manouchian


Carole Delga, Ancienne ministre, Présidente de la Région
Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et les membres
du Conseil Régional ont le plaisir de vous convier à la
Soirée hommage en l’honneur de Mélinée & Missak
Manouchian à l’occasion de leur entrée au Panthéon




Lundi 19 février 2024, 18h00
Hôtel de Région

22 Boulevard du Maréchal Juin, 31400 Toulouse
Inscription obligatoire ICI

Unité Laïque a porté Missak Manouchian au Panthéon !

J-9 Les coulisses d’un rêve devenu réalité.

Le 21 février 2024, Missak Manouchian, symbole de la résistance des étrangers, entrera au Panthéon accompagné de son épouse Mélinée. Unité laïque et son président Jean-Pierre Sakoun disent leur fierté d’avoir fait aboutir cette entreprise et d’avoir recueilli l’accord du président de la République le 16 juin 2023 lors d’une entrevue à l’Elysée. Le 18 juin, sa décision a été rendue publique au Mont-Valérien.

Le chemin a été long, mais nous l’avons parcouru avec détermination. Unité laïque s’est tout d’abord rapprochée de Nicolas Daragon, co-porteur de notre projet, président de Valence Romans Agglo qui a créé le Centre du patrimoine arménien, seule institution culturelle entièrement publique dédiée à la mémoire arménienne. Les différentes étapes de la panthéonisation ont été franchies grâce au travail de fond d’Unité Laïque : conception d’un dossier et d’un site web ; constitution d’un comité exécutif pour légitimer le plaidoyer et le projet ; constitution d’un comité de parrainage avec des personnalités illustres et des descendants de résistants FTP-MOI ; création d’un comité de soutien composé de représentants politiques, d’intellectuels et d’artistes, d’associations d’anciens combattants et d’autres encore. Les citoyens nous ont également apporté leur soutien. La presse, alertée et relancée par Unité Laïque, s’est très vite fait l’écho de notre initiative.

L’intérêt de la présidence de la République pour le projet porté par Unité laïque s’est manifesté dès mars 2022. Il fallait continuer à convaincre. C’est ce à quoi s’est employé sans relâche Jean-Pierre Sakoun. Le colloque du 18 février 2023 au Sénat organisé par UL sur « Les étrangers dans la Résistance. Vers l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian » a été une étape déterminante vers la décision présidentielle.

Oui, Unité laïque a porté au Panthéon Missak Manouchian, accompagné de son épouse Mélinée. Il est le symbole du sacrifice des résistants étrangers qui ont combattu parfois jusqu’à la mort pour la liberté et pour la France. Ce fut une aventure passionnante. Nous en sommes fiers. Unité Laïque remercie tous ceux qui ont cru à son rêve et qui lui ont fait confiance.

Conférence & exposition à Sèvres

Missak et Mélinée Manouchian,
de la résistance française à la panthéonisation.

Missak Manouchian, figure de la Résistance d’origine
arménienne, et son épouse Mélinée, vont
faire leur entrée au Panthéon, le 21 février prochain.
La ville de Sèvres vous propose de les découvrir
au travers une exposition et une conférence.

Conférence animée par Jean-Pierre Sakoun, Président,
et Aline Girard, directrice générale, de l’association Unité Laïque.


Jeudi 8 février 2024, 17h00
Hôtel de Ville, Salon Saint-Omer

54 Grande Rue, 9231 Sèvres
Inscription obligatoire ICI

Saison 2024 à Valence : Une vie en résistance, Missak Manouchian

Conférence de l’Exil au Panthéon : Rencontre Inaugurale,
le Jeudi 25 janvier 2024 à 18h30

De l’exil au Panthéon, Missak Manouchian.
Avec Jean-Pierre Sakoun et Laurent Kupferman.

Toute une année Manouchian !
Première rencontre de la programmation Missak Manouchian et Mélinée,
une vie en Résistance, pilotée par Le CPA et Unité Laïque,
aux côtés de nombreux partenaires de l’Agglo.



Jeudi 25 janvier 2024, 18h30
Centre du Patrimoine Arménien de Valence

14 Rue Louis Gallet, 26000 Valence
Entrée libre

« On ne combat pas un modèle social, on le démode ». Le soft power religieux et marchand à l’assaut de la République – Cités

Découvrez l’article d’Aline Girard qui vient de paraître dans la revue Cités, éditées par les Presses universitaires de France.

En accès libre et gratuit jusqu’au 19 janvier 2024. Il est aussi disponible dans la version imprimée de Cités (2023/4 – N° 96). Le numéro 96 est consacré à Max Weber.

Pour aller plus loin sur ce thème : Aline Girard, Vers une société communautariste et confessionnelle. Le cas Samuel Grzybowski, Paris Pont9 Editions, 2023 https://aupont9.com/vers-une-societe-communautariste-et-confessionnelle/

Découvrez l’article complet

Missak Manouchian au Panthéon.

Café Laïque du 17 janvier 2024 :
Missak Manouchian au Panthéon,
combattant de l’universel et de la liberté.

A quelques semaines du transfert au Panthéon des cendres de Missak Manouchian, poète, ouvrier, résistant, symbole de la résistance des étrangers, venez échanger avec Jean-Pierre Sakoun, initiateur et porteur de la démarche de panthéonisation et président du Comité « Missak Manouchian au Panthéon ».

Pour tout comprendre de la vie du héros, de la portée symbolique républicaine et universaliste de son entrée dans la temple de la République le 21 février 2024 et du processus-même de la panthéonisation. 



inscription :  contact@unitelaique.org

« Enseigner le fait religieux à l’école : une erreur politique » – Envol

Découvrez l’article d’Aline Girard « Enseigner le fait religieux à l’école : une erreur politique », publié dans ENVOL, le mensuel de la Fédération des Œuvres Laïques de l’Ardèche.

Cet article fait partie du dossier du mois « Réparer la République – L’école au défi » qui propose également un article de Catherine Kintzler « Les bons sentiments et les saintes-nitouches armées d’un coutelas » et un article de Gwénaële Calvès « Les assassins de Dominique Bernard et Samuel Paty ne sont pas des étrangers, mais nos anciens élèves ». Il y a urgence pour l’école républicaine.

Pour se procurer la revue Envol, cliquer ici.

Téléchargez l’article complet

Inauguration du parvis Samuel Paty

Ce 9 décembre, la ville de Fronton rassemble les citoyens attachés à la laïcité et aux valeurs de la République pour inaugurer le parvis Samuel Paty devant l’école élémentaire Marianne.

Le Maire Hugo Cavagnac répond ainsi à l’inititive d’Unité Laïque, de Mickaelle Paty et de l’AMF et devant 2 à 300 personnes inaugure le parvis SAMUEL PATY. Le point d’orgue de la cérémonie fut la découverte de la plaque par le maire du conseil municipal des Jeunes, Mathis accompagné par le Maire de la commune, Hugo Cavagnac, symbole s’il en fallait de la transmission à la jeunesse pendant ce beau moment de fraternité et de citoyenneté sous les auspices de la laïcité.

Des bougies à l’Élysée, mais où sont les lumières?

Monsieur le Président de la République, L’association Unité Laïque tient à faire part de son vif étonnement au sujet de la célébration de la fête juive de Hanouka le 7 décembre 2023 dans le Palais républicain de l’Élysée.

La France, République indivisible et laïque, s’est émancipée du Concordat depuis 1905. Certains de nos dirigeants, comme Georges Clemenceau, ont su en leur temps rappeler aux ministres des cultes insistants qu’ils étaient les représentants de tous les Français, à tout moment et en tout temps et non chacun à leur tour ; d’autres ont parfois oublié leur rôle de garants du principe constitutionnel de laïcité et de la Séparation des Églises et de l’État. Aucun, nous semble-t-il, n’avait jusqu’à présent assisté à la célébration d’une cérémonie religieuse dans le palais présidentiel.

Lire la suite
Collectif Laïque National : le 9 décembre, célébrons la laïcité, un principe intangible pour bâtir notre avenir.

Le Collectif Laïque National, à l’occasion de la Journée de la Laïcité du 9 décembre, anniversaire de la promulgation de la loi de 1905 instaurant la séparation des églises et de l’État, tient à rappeler l’intangibilité de ce principe au fondement de la République.

En instaurant un régime de séparation stricte entre, d’une part, l’État et les collectivités et services publics, et, d’autre part, les religions, la laïcité garantit la liberté de conscience et son corollaire la liberté d’expression, dont la liberté de culte est une des manifestations.

Lire la suite